Illustration interview de Paul

Je m’appelle Paul Martischang et je suis développeur web en alternance chez Code Rhapsodie. Actuellement en troisième année de bachelor dans l’école Ynov, je suis un rythme d’une semaine en cours et deux semaines en entreprise.

 

Sur quelles technologies ou type de projet travailles-tu ?

Chez Code Rhapsodie je code en PHP et principalement sur eZ Platform et Symfony.

J’ai aussi utilisé Netgen Layout couplé au CMS eZ Platform qui motorise le site Code Rhapsodie. J'ai participé à la refonte  de la page d'accueil et transformé les blocs de la page d'accueil pour améliorer l’efficacité de la contribution grâce à Netgen Layout.

Par ailleurs, j'ai 2 projets à l’école : 

  • une application mobile en React Nativ : une to do list réalisée en décembre
  • un projet wish list en groupe, sur l’année, appelée LUG : le but est de créer une wish list en s’inspirant pour l’instant d’une base de données de produits provenant de sites marchands comme Amazon, Fnac, CDiscount... On aimerait potentiellement utiliser des API pour permettre de recevoir des données de ces sites afin d’orienter l’utilisateur. Cependant les abonnements coûtent cher, donc pour l’instant on part sur une base de données simple.

Ce qui te plaît dans ton alternance chez Code Rhapsodie ?

Être un membre de l'équipe, participer au daily, discuter avec les collègues, partager les problèmes qu’on rencontre - c’est du 50/50. C’est aussi participer aux projets.

Comment décrirais-tu tes premiers mois d’apprentissage ?

Bien ! J’ai bien été guidé, l’équipe est aimable, on m’a laissé le temps de m’adapter et dès que j’ai un problème il y a toujours quelqu’un à côté pour m’aider. Le bureau facilite beaucoup les échanges.

As-tu déjà pensé à la possibilité de travailler chez Code Rhapsodie après l'alternance ? 

Pour l’instant, je ne peux pas encore répondre à cette question, mais ce serait une possibilité. Qu’en 3 ans je sois bien monté en compétences, que je m’entende toujours bien avec l’équipe, et que je sois autonome dans les projets. Là, je serai certain de la bonne voie, tout en ayant compris et acquis le domaine dans lequel on travaille, contrairement à l’inconnu - voilà ce qui me retiendrait.

Quels conseils donnerais-tu aux nouvelles recrues ?

C’est en échangeant qu’on s’intègre dans la boîte. N’ayez pas peur de parler, participez aux meetings, demandez, personne ne mord ! Il n’y a pas de questions bêtes, que des personnes qui ont peur de poser des questions.